Les lieux naturels de nidification des oiseaux tendent à se faire de plus en plus rares. Circulation automobile, pollution de l’air, utilisation d’insecticides, urbanisation… sont autant de facteurs nuisant à ces petites boules de plumes.

Pourtant, les oiseaux rendent beaucoup de service aux jardiniers ! Ils sont des prédateurs utiles des insectes, comme de la larve du hanneton qui dévore les racines des plantes.

Lors de l’atelier du 19 octobre, nous avons construit 8 nichoirs pour mésanges, troglodytes, rouges-gorges, bergeronnettes et même pour les chouettes hulottes ! 🦉

Ils sont maintenant installés sur le terrain et favoriseront la biodiversité afin d’appliquer l’auto-régulation, principe cher à la permaculture !